La fabuleuse rencontre de Maud Fontenoy, la célèbre navigatrice, et d'Arian Lemal, le Balayeur des cimes, à La Rochelle le 4 mai 2012

Maud est vraiment très belle et très gentille ! On l'adore !  On a réussi à faire se rencontrer le Balayeur des cimes et l'aventurière des océans !  Arian a  un sourire et une joie de vivre extraordinaire !

Comme ils sont beaux nos héros ! Comme nous avons eu de la chance de les voir ensemble nous parler de leurs aventures et nous sensibiliser au respect de l'environnement pour sauver notre planète !

Merci à l'équipe de MSN CAPA pour le webdocumentaire "EN QUÊTE DE HEROS" qui nous a donné l'idée de réunir ses deux héros.

Merci à Valérie Fourrier dit "le Capitaine" vice-présidente de la FONDATION Maud Fontenoy qui a correspondu très souvent de San Diego en Californie avec nous pour préparer ce projet ! Merci de ta gentillesse Valérie ! A bientôt !

Merci à Thomas, Patrice et Pascal, les équipiers de Maud qui nous ont fait faire une traversée inoubliable et joyeuse en toute sécurité sur Tahia, le bateau de Maud.

Merci à Sacha, Sarah, Franck et l'association MAGIE A L'HOPITAL qui sont venus avec une autre petite Sarah et sa maman. Ils ont aussi rencontré Maud et ont partagé le voyage en bateau avec nous. Nous sommes heureux d'avoir fait leur connaissance. Sacha qui est atteint d'une maladie rare (syndrome de William et Beuren) et son papa partent pour une aventure incroyable autour du monde en train aidé par l'association GENEREVES

Merci à l'équipe de FRANCE 3 pour le reportage qu'ils ont réalisé (se caler à 4mn50 sur la vidéo)

Merci à Arian  pour être venu avec nous partager sa gentillesse, sa bonne humeur et sa joie de vivre. Du grand TIP TOP MOUMOUTE ! On croise les doigts pour TERRE NOUVELLE la série documentaire que prépare Grégory et SHOWTIME FILMS !

Enfin, merci beaucoup à Maud, pour nous avoir permis de vivre ce rêve. Merci d'avoir accepter de rencontrer notre génial Balayeur des cimes. Merci Maud de ta grande gentillesse et à bientôt chez nous sur Carbay !

Bisous à tous ! Et maintenant l'aventure en photos et en texte ! bonne lecture !

Le voyage en car

Vendredi 4 mai, à 6h30 le grand jour commençait ! Nous allions enfin partir de l'école pour aller à La Rochelle. Mais avant il a fallu mettre les bagages dans le coffre du car. Puis quand tout le monde a été là, le car a démarré. On a mis presque 3 heures. Le temps était affreux. A Nantes, Arian nous a rejoint, sous la pluie, après avoir laissé sa voiture. On l'a vu à un rond point et le car à ouvert la porte. Laurent lui a dit de sauter dedans. Vite ! C'était drôle. Nous étions très content de revoir notre héros préféré. Nous avons joué à des jeux de société avec Thierry le papa de Noé. Comme par miracle, en arrivant à la Rochelle, un grand ciel bleu est apparu ! C'était magique !

L'arrivée à La Rochelle

Dans la Rochelle, Arian nous faisait des devinettes sur le noms des rues qu'il fallait qu'on trouve. Le car a enfin trouvé l'aquarium. Nous étions intimidés. Nous avons sorti les bagages du car et nous sommes allés vers l'entrée de l'aquarium. Laurent nous a conduit vers le bateau Tahia qui était en face dans le port. Il y avait tout l'équipage : Thomas le capitaine, avec Patrice et Pascal. Le bateau était immense.

 
  L'arrivée de Maud

Tout à coup une jeune femme est arrivée à pied sur la grande place face à l'aquarium. C'était Maud Fontenoy. On a tous crié de joie. Elle est venue tout de suite nous embrasser. Nous étions très heureux. Thomas et ses matelots ont monté nos sacs sur Tahia. Puis Maud nous a accompagnés dans l'aquarium. Laurent a acheté les billets, puis Maud est allée acheter un cadeau pour Mahé, son petit garçon, à la boutique, avant de nous dire à tout à l'heure sur le bateau.

L'aquarium

Nous sommes rentrés dans l'aquarium de la Rochelle. On entre dans un ascenseur et il y a des écrans  qui donnent l'impression de descendre sous l'eau. Nous sommes partis en 4 groupes. En entrant, nous avons vu des méduses, des étoiles de mer, des crabes, et même un microscope avec du krill et du plancton. Au milieu, il y avait un grand bassin avec un poisson-scie, des requins et des poissons multicolores. A la fin, il y avait la serre tropicale avec des piranhas et des tortues. Nous sommes partis ensuite car il était bientôt midi et on devait retrouver Maud. On est passé par la boutique pour s'acheter des souvenirs. Ensuite nous sommes sortis rejoindre Tahia qui était juste en face.   

 

 
  La montée sur Tahia

A la sortie de l'aquarium, une équipe de France 3 de la Rochelle nous attendait. Elle nous a accompagné jusqu'au bateau. Maud nous a dit de passer sur un ponton pour rejoindre le bateau. La caméraman qui filmait nous a alors dit de nous arrêter juste après la caméra, pour nous filmer en disant bonjour Maud. Après Pascal et Patrice ont mis une boite en bois pour monter sur le bateau. Puis Maud nous a aidés à grimper. On a parlé un peu puis on l'a suivie sur le bateau. Nous sommes allés dans sa cabine. Il y a beaucoup d'appareils, d'écrans avec une couchette devant. Elle y a accroché pleins de feuilles et de photos. Elle nous a expliqué que c'était ses porte-bonheurs quand le vent soufflait dessus. Ensuite elle nous a fait visiter la pièce des moteurs. Les moteurs sont protégés dans des caisses. Il y avait un petit passage pour passer dans les compartiments.  Nous sommes repartis par une échelle dans le compartiment où il y avait pleins de cordes, des gilets de sauvetage...

La visite et les explications de Maud

 Ensuite nous sommes retournés à l'arrière du bateau, près de la barre (un grand volant) où l'on conduit le navire. Nous nous sommes assis à côté d'elle. Elle nous a parlé du compas, de la navigation et nous a raconté que le grand mât s'était brisé sur elle pendant son tour du monde, mais qu'elle avait eu juste le temps de se baisser pour l'éviter. Pendant ce temps Arian soignait Gwendoline qui avait une infection à sa boucle d'oreille. Pascal et Patrice ont trouvé de quoi la soigner. Il fallait l'enlever et désinfecter. Gwendoline a été courageuse elle n'a rien dit et tout s'est bien passé. A la fin nous avons pique-niqué tous ensemble sur le bateau et sous le soleil. C'était génial.

  
La remise de notre Bande Dessinée

Pendant le repas, Axelle a offert notre fameuse bande dessinée où ils sont les héros à Maud et Arian. On avait laissé exprès des photos de leur visage sur  nos dessins pour que ce soit encore plus vrai et drôle. Arian et Maud ont adoré et rigolé en se voyant. Ensuite ils ont gentiment dédicacé les albums de chaque élève pour faire un joli souvenir. Maud a ensuite donné son numéro de portable à Arian, comme cela ils pourront peut-être se revoir comme dans notre Bande Dessinée et Maud pourra peut-être aider Arian à poursuivre ses aventures environnementales ?

 

Les dédicaces, puis le départ de Maud et la sortie du port de Tahia

Ensuite, ils ont gentiment dédicacé les albums de chaque élève pour nous faire un précieux souvenir. On a pris ensuite pleins de photos souvenirs avec Maud et Arian. Hélas, Maud a dû nous quitter car elle devait rejoindre la Bretagne en soirée pour un rendez-vous. Elle nous a embrassés puis fait de grand salut de sa voiture. Elle a promis de venir nous voir bientôt chez nous. On a ensuite suivi les consignes de Thomas et mis les gilets de sauvetage avec Patrice et Pascal en attendant la sortie du port à 14h15. Quand l'écluse s'est ouverte, Thomas a mis les moteurs et on a quitté le port en saluant les gens qui étaient sur le quai.

Hors du port, Thomas a coupé le moteur et on a mis la grande voile. Pascal et Patrice ont bien rigolé en faisant faire la manœuvre aux papas, Arian et Laurent. Il a fallu tirer des cordes. Il faut 40 minutes tout seul pour lever la grande voile et il faut tourner une manivelle très fort et longtemps. Thierry et Laurent ont vite tiré la langue. Ensuite pendant 3 heures, on a navigué sur la mer sous un bleu ciel bleu. Le bateau fait 26 mètres de long avec un mât de 32 mètres, il est géant. On apercevait les îles de Ré, d'Aix et Oléron, ainsi qu'en tout petit Fort Boyard.

Le voyage en mer

 

Déjà la fin ! sniff, sniff ?

Quand on est revenu au port, on chantait à tue-tête Santiano avec Arian. C'était très rigolo, les gens souriaient sur le quai en nous entendant. Après Thomas a manœuvré pour remettre Tahia à l'attache. On a débarqué en disant au revoir à tout le monde. Les dames de l'association Magie à l'hôpital nous ont même offert à chacun un beau livre, et des ballons en forme de coeur. C'était vraiment très gentil de leur part. Comme on était triste de partir, Arian nous a dit une très belle phrase : "Il ne faut pas pleurer parce que c'est terminé, mais il faut sourire parce que ça s'est passé".

Arian est resté sur la Rochelle, il allait rejoindre l'ile d'Oléron. On a repris alors le car et on s'est quitté. Nous sommes revenus vers 21h00 chez nous à Carbay.

C'était vraiment une journée exceptionnelle qu'on n'oubliera jamais. On espère qu'Arian pourra tourner le documentaire Terre Nouvelle bientôt, pour que continue à exister notre génial BALAYEUR DES CIMES ! Merci à tous pour cette si belle journée !

 

"Notre planète mérite un effort"  Arian

"Ne laissez personne vous dire que c'est impossible" Maud

Accueil